Morice lipsi (1898 – 1986)

Biographie

Morice Lipszyc dit Morice Lipsi est né en 1898 à Pabianice, près de Lodz en Pologne. Il travaille à Paris à partir de 1912, puis il s’installa à Chevilly-Larue dans le Val de Marne en 1933. Il décède en 1986 à Küsnacht-Goldbach près de Zürich.

Lipsi au repos dans sa cour du no 8, rue Albert-Thuret, Chevilly-Larue, 1964, Œuf, sardine, pomme, pinard, café, lecture du Combat.

 

 

 

 

 

 


Photo: Gabrielle Beck-Lipsi

1912  Arrive à Paris et s’installe à la Ruche, auprès de son frère, le sculpteur Samuel Lipszyc, qui lui apprend à tailler l’ivoire, le bois et d’autres matériaux.
1916  Entre à l’école Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.
1919-22  Fait des visites fréquentes à la Cathédrale de Chartres, s’oriente vers la sculpture de plein air.
1922  Première exposition personnelle à la galerie Hébrard à Paris, où il présente des
sculptures sur ivoire.
1927  Fait la connaissance à Paris d’une jeune artiste peintre, Hildegard Weber, originaire
de Zürich, qu’il épouse en 1930.
1927-33  Occupe un atelier d’une cité, au 172 de la rue de Vanves.
1929  Premiers séjours en Suisse.
1930  Naissance de sa fille Verna. Première exposition en Suisse au Kunstsalon Dr. Störi
à Zurich. Séjourne en Italie où il travaillera chaque été jusqu’en 1939.
1931  Participe à l’exposition Plastik au Kunsthaus de Zurich. S’oriente de plus en plus
vers le travail de taille directe sur pierre.
1933  S’installe dans la banlieue sud de Paris, à Chevilly-Larue, où il vit et travaille. Obtient
la nationalité française. Naissance de sa  fille Jeanine.
1936  Voyage à Londres avec Hildegard.
1937  Participe à l’Exposition universelle des arts et techniques de Paris.
1940  Est mobilisé. Après l’armistice, il séjourne en zone libre à Abzac en Charente. Sculpte
«Bergers et Moutons» et quelques œuvres pour des églises. Une Vierge pour l’église de Notre Dame de Briac (Charente) et deux anges musiciens pour l’église d’Avail-les-Limouzine (Vienne).
1941  Naissance de sa fille Gabrielle.
1943  Réfugié en Suisse. Dans un petit atelier à Genève il sculpte la série des Masques, des
Escargots et des Feuilles. Tournant décisif de son œuvre avec une évolution vers l’abstraction. En 1944 il participe à l’exposition «Visage de la France» à la galerie Moos de Genève et en 1945 à une exposition de sculpture à la Kunsthalle de Bern.
1945  Le jour même de l’Armistice (8 mai 1945), il rentre en France où il retrouve son atelier de Chevilly.-Larue. Il reprend son travail solitaire et accomplit l’évolution qui devait l’amener à une sculpture purement «abstraite».
En parallèle il établit un atelier dans la maison de Hildegard à Küsnacht pour y travailler surtout en été jusqu’à la  fin de sa vie. Il en résulte un nombre d’œuvres qui seront exposés en Suisse.
1954  Dèslors, il pratique presque exclusivement la taille directe de la pierre. 1956-58 Voyages à Positano et en Sicile, où il découvre la lave de l’Aetna.
Première sculpture en lave «Aetna» . Depuis il travaille souvent des pierres volcaniques des
carrières du Massif Central (Volvic).
1961-62  Première sculpture monumentale en pierre calcaire, le «St.Christophe». N10 à la Billete (Ladiville, Charente).
1962  Devient Vice-président du Salon des Réalités Nouvelles; puis cofondateur du groupe
Architecture-Principe avec le peintre Carrade et les architectes Parent et Virilio.
1963  Symposium international de sculptures au Japon. Travaille dans la carrière de pierre volcanique de Manazuru, vernissage au parc du palais impérial à Tokyo. Ses sculptures monumentales «L’Océanique (Paci que)» et «L’Océanique II», sont placées devant les
stades olympiques de l’architecte Kenzo Tange.
1964  Préside à la fondation d’un symposium de sculpture en France.
1967  Préside le symposium international de sculptures au village olympique de Grenoble.
Sculpture monumentale de 12 mètres de haut, en granit rose de Bretagne «Colonne
olympique».
1966  Taille à Chevilly-Larue «La Cabbalistique» (sculpture monumentale en pierre
volcanique). Lipsi destine cette œuvre pour Israël qu’il n’a jamais visité. (C’est seule ment après son décès que l’inauguration aura lieu à Tel Aviv, devant la Muni- cipalité, boulevard Ben Gurion, en 1987)
1970  (environ). Voyage au Mexique avec Hildegard.
1979  Pour des raisons de santé, Lipsi doit renoncer à une commande (militaire) importante à Versailles. Depuis il se voue surtout au dessin.
1982  Nommé citoyen d’honneur de la commune de Chevilly-Larue où Lipsi a vécu pendant
plus de 50 ans.
1983-86  Passe ses dernières années à Küsnacht. Réalise sa dernière sculpture, une stèle pour la tombe de sa fille, Jeanine Liptay-Lipsi (1933-1983). Un dialogue intense et animé s’est poursuivi entre Hildegard et Morice durant toute sa vie d’artiste jusqu’à son décès en 1986.


Décorations
Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres

Chevalier de la Légion d’Honneur

 

Expositions personnelles

1922  Galerie Hébrard, Paris
1927  Galerie d’Art Contemporain, Paris 1935 Galerie Druet, Paris
1946  Galerie Pierre Maurs, Paris
1953  Galerie Art Vivant, Paris
1954  Galerie Beno, Zurich
1956  Galerie Cittadella, Ascona, Suisse
1958  Galerie Palette, Zurich
1959  Galerie Denise René, Paris
1964  Kunsthalle de Mannheim
1965  Galerie Denise René, Paris
1966  Galerie Appel und Fertsch, Francfort
1976  Galerie Appel und Fertsch, Francfort
1980  Musée de Pontoise
1982  Atelier Lipsi, Chevilly-Larue (portes ouvertes)
1985  CNAGP Centre National des Arts Plastiques, Paris, rétrospective
1989  Galerie Bodenschatz, Bâle
1990  Inauguration du centre Morice Lipsi à Rosey, Haute-Saône
1991  Musée Garret, Vesoul
1992  Galerie Michèle Heyraud, Paris
1998  Musée Hebert à La Tronche, Grenoble 2003 Couvent de Favernay en Haoute-Saône
2003  Espace Cotin, Lure
2004  Maison de la Franche-Comté, Paris / Musée Lipsi, Rosey «Les dessins de Lipsi»
2005  Salle d’armes du château, Pesmes,
2006  Centre culturel « Le Triangle », Huningue
2007  Galerie Artvera’s, Genève
2010  Ville de Chevilly-Larue, Rétrospective LIPSI en collaboration avec la Maison des Arts / Plastiques Rosa Bonheur et la Maison du Conte (ancienne villa Lipsi)
2014  Galerie Martel-Greiner, Paris «De Lodz à La Ruche, de la  guration à l’abstraction»

 

Principales expositions collectives

1928  Salon de la folle enchère, Galerie Pleyel, Paris

1929  Galerie Bonaparte, «art polonais moderne», Paris
1929  Galerie Zak, «Exposition de sculptures et dessins de sculpteurs», Paris
1930  Kunstsalon Dr. Störi, Zurich, «Moryce Lipszyc: Plastik, Ernst Denzler: Gemälde, Graphik, Hildegard Weber: Kleinplastik»
1931  Exposition Internationale de Sculpture «Plastik», Zurich (Kunsthaus)
1937  Exposition Universelle de Paris
1938  Exposition Française «Beaux-Arts, Arts Décoratifs», Le Caire, Égypte
1944  Galerie Moos, «Visage de la France», Genève
1945  Kunsthalle de Berne, exposition de Sculpture
1949  Maison de la Pensée Française, «La sculpture de Rodin à nos jours», Paris 1951 Helmhaus Zurich, «Künstlergemeinschaft Réveil»
1951  Galerie Palette, Exposition du groupe «Paris-Zürich», Zürich
1952  Städtische Kunsthalle de Recklinghausen, avec Geer van Velde et Ismael de la Serna,
Allemagne
1954  Exposition du groupe «Espace», Biot, France
Galerie d’art moderne Marie Suzanne-Feigel, Bâle. «Axel Eggler/Lipsi»
1955  Biennale de sculpture en plein air, Parc de Middelheim, Anvers, Belgique
Künstlergruppe Réveil, Zurich
Exposition du groupe «Espac», Parc de Saint-Cloud, France. Musée des Beaux-Arts de Rouen, exposition «Art 55»
1957  Berlin, exposition «Französische Plastik, Objekt 8 Interbau»
Galerie Suzanne de Coninck, «Hommage de la Sculpture à Brancusi», Paris Galerie Arnaud, «Divergence 5», Paris
Musée de Nantes, «Réalités Nouvelles», Nantes
1958  Galerie Claude Bernard, Paris
Palais des Beaux-Arts, Charleroi (Belgique) à l’occasion de l’Exposition Universelle de Bruxelles
5ème Biennale de sculpture, Yverdon (Suisse)
1959  Kassel, «Documenta II», Allemagne
1960  Musée d’Art et d’Industrie de Saint-Etienne, «Cent sculpteurs de Daumier à nos jours».
Bruxelles, Liège, Bruges, Exposition itinérante «Art Construit», Belgique
1961  Galleria Civica d’Arte Moderna, «Peintres d’Aujourd’hui France Italie», Italie
Galerie Denise René, «Structures», Paris
1962  Leverkusen, exposition «Structures», Allemagne
Maison de la Culture, «Sculpture Contemporaine», Le Havre
Musée National de Varsovie, «Dessins français du XVII-XXème siècles», Pologne Musée Fabre, Montpellier, «Rencontre V»
1963  Bois de Boulogne, Paris, «Forme et Magie»
Galerie Denise René, Paris, «Esquisse d’un salon»
Musée Cantonal des Beaux-Arts de Lausanne, «Artistes et Découvreurs de notre temps» Museum am Ortswall, Dortmund, (Allemagne), «Creatura»
Manazuru, près de Tokyo, Japon, Symposium International de la sculpture moderne et parc du palais impérial à Tokyo.
1964  Cercle Culturel de Royaumont, France, «100 sculptures et tapisseries contempo – raines à Royaumont»
Vienne, (Autriche), «Dessins de Sculpteurs»
Musée Cantonal des Beaux-Arts, Lausanne, Suisse, «Miroir et mémoire du premier salon international des Galeries Pilotes»
1965  Keukenhof, (Hollande),
Exposition de Sculptures Athènes, (Grèce), «Panathénées de la Sculpture Mondiale» Galerie Claude Bernard, Paris
1966  Galerie Lahumière, Paris
Galerie A, Paris, exposition de dessins Tchécoslovaquie, Symposium Wyzne-Rusbachi.
Grenoble, Premier Symposium français de sculptures
1967  Galerie Creuze, Salle Balzac, «L’art pour la paix au Viet-Nam», Paris
1968  Centre culturel du Languedoc, «La Grande Motte » été ‘68.
1969  Palais des Papes, Avignon
Kunsthalle de Mannheim,(Allemagne), «Acquisitions»
1964-69  Musée de Sable, Port-Barcarès, France
1970  Musée municipal de Saint-Germain-en-Laye, France, Fontainebleau, France, « L’art
dans la Ville », Mâcon, France, « Sculptures à ciel ouvert »
1971  Symposium des Arts, Mannheim, (Allemagne), «Europe Internationale»
1972  Château de Montmirail, Sarthe
«Rencontre dans l’Espace», Ferrare, Italie
Collection Henraux, Querceta, Lucca, Italie
1973  Osaka, Tokyo, Fukuoka, (Japon), «Maîtres de la Sculpture Moderne», exposition itinérante.
1974  Galerie Enseigne du Cerceau,Paris
Saint-Germain-en-Laye, France, «Formes pour un espace»
1975  La Demeure, Paris, avec les tapisseries de Julien
Galerie UNESCO, Paris, «L’année de la Femme» Palais Galliera, Paris
Vitry-sur-Seine, Paris, «L’Art dans la Ville»
1975  Biennale de Padoue, Italie Musée Rodin,Paris
1976  Musée de Calais, France
Galerie Ariel et Jeanne Bucher, «Hommage à R.v. Gindertael» Musée du Luxembourg, Paris
1978  Jardin du Palais Royal, Paris, Triennale Européenne de sculpture Cercle de la librairie, Paris
Paris, Rue Berryer, exposition «L’Art dans la Ville»
1979  Musée Jacquemard André, Paris, «La Ruche et Montparnasse»
Brest,exposition «présence contemporaine de la sculpture» 38ème congrès CFDT Paris, Mairie du XVème, «L’école de Paris dans le XV ème»
Pontoise, Musée de Pontoise, «La main, l’écriture et son support» de Babylone à nos jours.
1980  Chambre de commerce, Paris Galerie Suillerot, Paris
Evry 2, «L’art en Plus»
1980  Belfort, exposition «Sculpture»
1982  Centre Culturel du Mexique, Paris, «soixante Artistes pour un musée»
Centre Culturel, Chevilly-Larue (Val-de-Marne)
Galerie Louis Carré, Paris
1983  Centre Bab Rouah Rabat, Maroc, «Dix sculpteurs français en Afrique»
Nairobi, Lagos, (Nigeria), exposition intinérante.
Centre Culturel français, Créteil, Val-de-Marne, «Acquisitions 82»
1985  The Jewish Museum, New York, «The circle of Montparnasse – Jewish artists in Paris
1905-1945»
1993  «Hommage à Schou enecker», Fresne-Saint-Mamès (Haute-Saône)
Salle communale, Ronchamp (Haute-Saône)
1995  Couvent des Cordeliers Paris «Trente ans de jeune sculpture à Paris avec Denys
Chevalier»
1996  Restaurant de la Tour, Scey-sur-Saône (Haute-Saône), avec Hildegard Weber-Lipsi
1997  Magasin Grenoble 30 ème anniversaire du symposium de sculptures
1998  IUFM de Franche-Comté, Fort Gri on, Besançon, «Les musées s’exposent»
2000  Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, «L’Ecole de Paris»
2003  Kunstmuseum Ahlen (Westphalie) «Sur les traces de Marc Chagall»
2004  Kulturspeicher Würzburg «Sur les traces de Marc Chagall»
2004  Donation Jardot, Belfort, Autour de «la petite musicienne» de Henri Laurens,
2004  Musée du Montparnasse, Paris «Ecole de Paris» Jeanine Warnod
2005  Musée du Montparnasse, Paris «Artistes Européens - Montparnasse déportée»
Musée de Volvic, Volvic «Pourqoi la lave?»
2006 Museum of Art Yad Vashem, Jérusalem «Artistes Européens-Montparnasse déportée»
2007  Museo Di uso, Torino «Artisti Europei da Parigi ai Lager»
Musée de Gajac, Villeneuve-sur-Lot «Action pensive»
Galerie Orlando, Zurich «Der Sturm»
2008  Musée Tavet-Delacour, Pontoise, «Humanisme et Expressionisme. La représentation de la gure humaine et l’expérience juive»
2009 Palais Lumière, Evian, «La Ruche, cité des artistes 1902 – 2009»
2010 Galerie Orlando, Zurich «Kunst und Bühne»
2011 Galerie Orlando, Zurich «Vom Künstler zum Nachlass zum Sammler»
2015 Galerie Orlando, Zurich «Künstler im Exil in Ascona, Paris, New York»
2016 Musée National Fernand Léger, Biot, «L’été 1954 à Biot» (Le groupe Espace)

 

Salons

Salon des Indépendants et Salon d’Automne, jusqu’en 1950.
Salon de Mai, 1948, 1950, 1951 et 1965.
Salon des Réalités Nouvelles depuis 1956. Il est président de la section sculpture de 1962 à
1969, membre du comité en 1971, membre du comité d’honneur de 1972 à 1984.

Salon Comparaisons 1957 et 1958 – 1967 et 1968.
Salon de la Jeune Sculpture de 1949 à 1957.
Salon d’Art sacré 1962.
Salon Grands et Jeunes d’aujourd’hui 1964, 1965, 1966, 1968, 1969.
Salon de Montrouge, 1966.
Salon des Réalités Nouvelles 1985 «Bonjour Morice Lipsi» 7 sculptures

 

Réalisations monumentales et commandes publique

1931  Vénus de Chevilly, pierre d’Euville (1,90 x 0,61 x 0,55 m), jardin de l’atelier, Chevilly-Larue

1937  Joueuses de balle, pierre agglomérée, (2,60 x 0,95 x 1,50 m) Parc privé, Au-Wädenswil, Suisse
1937  Ondes Généreuses, sculpture frontale, pont Alexandre III, Paris.
Bas relief, (2 x 3 m) pour le club des architectes : deux œuvres réalisées à l’occasion de l’exposition Universelle de Paris de 1937. Le bas-relief fut acquis par l’État pour l’école professionnelle de Creil, (Oise).
1939 Groupe de Baigneuses, en pierre d’Euville, (1,65 m), implanté en 1946 au parc Mont- souris, Paris.
1940  Berger et Moutons, pierre de Sireuil, place du Champ-de-Foire, rebaptisée place Morice Lipsi en 2011, Abzac, Charente.
1941  Vierge à l’Enfant, bois de chêne, Notre-Dame de Brillac, Charente.
1942  Deux Anges musiciens, terre cuite, église d’Availles-Limousine, Vienne.
1945  La Paix, motif frontal pour le congrès international des syndicats, Palais de Chaillot,
Paris.
1957-58  Dominante incise, granit (1,23 m) ; érigée sur l’esplanade Jean-Paul Sartre, Chevilly-Larue en 1982.
1959-60  La Roue, pierre volcanique (2,20 x 1,50 m.), Wasserturm, Mannheim, Allemagne.
1960  La grande Lave, pierre de lave (1,50 x 1 x 0,60 m), collection du Musée d’Art Moderne
de la Ville de Paris, prêtée au Musée Morice Lipsi à Rosey.
La grande Galbée, pierre Volcanique (2,15 x 80 x 80, ville de Giessen, Allemagne
1961 Saint Christophe, pierre de Sireuil (5,20 m), RN 10 à la Billette, Ladiville, Charente.
1961  La Méditerranéenne / L’ Atlantique, pierre volcanique (1,85 x 1,80 x 0,66 m), Port-
Barcarès, France.
1963  Cuve baptismale, Ambon, Autel principal, Autel de la semaine et Tabernacle, pierre
volcanique et granit de Haute-Savoie, église Sainte-Bernadette à Banlay, Nevers, avec
les architectes Claude Parent et Pierre Virilio.
1963  La Pacifique / L’Océanique, pierre volcanique (2,65 x 2,40 x 1,20 m), collection Tokuhito
Miki, Osaka, Japon.
L’Océanique II, pierre volcanique (100x70x60), stades olympiques, Tokyo, Japon.
Le grand Granit, hommage à Vitullo, granit bleu (2,15 x 72 x 74), collection Lipsi, Rosey, France
1966  Aux Tatras, pierre de travertin (2,50 m), Visne, Ruzbachy, Tchéchoslovaquie.
1966  La Cabbalistique, pierre volcanique (2,68 x 1,13 x 1,18 m), inaugurée dans le parc Ha Yir, Tel Aviv en 1987.
1967  Colonne Olympique, Ouverture dans l’Espace, granit de Bretagne (11,90 m), Grenoble.
1968  L’adret, pierre de Haute-Savoie (1,05 x 2,26 x 1,15 m), Institut d’Etudes Politiques,
Saint-Martin d’Hères.
1969  Sculpture-Fontaine, granit rose (3,90 m), Vitry-sur-Seine.
1969  Rencontre dans l’Espace, marbre (2,40 m), Musée Henraux, Quer cetta, Italie.
1970  Sur Pivot III, pierre rouge de Perse (2 m), Maison de la Culture, Chalon-sur-Saône.
1971  La percée, pierre de Haute Savoie, Collège Jean Mermoz, Marly-Frescaty, Moselle.
1972  Dialogue de la Tangente et de la Verticale, granit rose (5,24 x 2,30 x 2,00m), Lycée
Félix Le Dantec Lannion.
1974  Canjuers haut dans le ciel, granit bleu (8,m), camp militaire, Canjuers.
1975  Sculpture Spatiale, granit bleu (2,90 m), CET Rostrenen, Cotes du Nord.
1975  Sculpture, granit rose (1,65 m), CES Clouange, Vitry, Moselle.
1976  Montélimar haut dans le ciel, granit bleu (7 m), CET Montélimar.
1978  La grande vague, granit rose (8 x 1,28 x 6 m), Musée des Beaux Arts de Grenoble.

2010  Hiéros, bronze d’après pierre de Volvic (207 x 90 x 30 cm) de 1963, Ville de Chevilly-
Larue, rond-point place du Général de Gaulle.

 

Collections publiques

 

AUTRICHE
Musée du XXème siècle, Vienne

 

ALLEMAGNE
Kunsthaus de Bielefeld
Städtische Kunsthalle et Wasserturm de Mannheim Musée des Beaux-Arts de Francfort
Ville de Giessen
Ville de Hanau

 

BELGIQUE
Musée de Middelheim, Anvers

 

FRANCE
Musée National d’Art Moderne (Centre Georges Pompidou, Paris)
Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
Musée de Grenoble
Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne Macval, Vitry-sur-Seine Musée des Années 30 à Boulogne-Billancourt
Musée d’Art et d’Histoire de la Ville de Meudon
Ville de Paris - Parc Montsouris
Ville de Grenoble
Fonds National d’Art Contemporain
Fonds Départemental d’Art Contemporain du Val-de-Marne
Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne
Musée de Picardie à Amiens
Musée de Pontoise
Musée de Volvic
Chapelle Sainte-Bernadette, Nevers
Ville de Chevilly-Larue, théâtre et giratoire avenue du Général de Gaulle Ville de Châlons-sur-Saône, Centre Culturel
Ville de Vitry-sur-Seine
Fondation Port-Barcarès (musée des Sables) et autres...


ISRAEL
Musée d’Ain-Harod, Jérusalem
Musée National Bezalel, Jérusalem
Ville de Tel Aviv

 

ISLANDE
Ville de Reykjavik

 

JAPON
Tokyo, Stades Olympiques
Osaka, parc public MEXIQUE
Museo de Ciudad,Mexico City

 

SLOVAQUIE
Ville de Vyšné-Ružbachy, Tchécoslovaquie

 

Collections privées

Collection Gruner, Bâle
Collection Henri Iselin-Weber, Bâle
G. Réal, Ascona;
Helena Rubinstein, New York;
Martin Becker, New York;
Denise René, Paris;
Dr. Salo , Dijon, France;
Mme Alix de Rothschild, Paris;
R. v. Gindertael, Montrouge;
Sonja Delaunay, Paris;
Denys Chevalier, Paris;
Geer van Velde, Cachan;
Mme Susse, Paris.:
Dr. Manfred Fuchs, Mannheim;
Tokuhito Miki, Osaka, Japon
Musée Morice Lipsi, Rosey.
Nombreuses autres collections privées en Allemagne, Suisse, Angleterre, Italie, Belgique, aux Etats-Unis, au Japon, en Israël...
 
Bibliographie
Ecrits de Morice LIPSI
«Mon exode de 1941» Ed. Musée Morice Lipsi 2005
«Hommage à Sklavos» , catalogue de l’exposition au Musée Rodin, Paris, 1968. «Artistes et architectes se connaissent mal» Lettres Françaises 7.10.1979
«Préface du catalogue de sculptures» de Narita Takera, Paris, 1979.
«Ossip Zadkine» , dans Connaissance des Arts no 378, Paris , 1979.
«Hommage à Marcel Joray» manuscrit


Entretiens avec Morice LIPSI
Alberte Grynpas-Nguyen, «Entretien avec Morice Lipsi» , Catalogue de l’exposition au Centre National des Arts Plastiques, Paris, 1985.
Ignace Meyerson, Entretien avec Morice Lipsi «Forme, couleur, mouvement» dans les arts plastiques (1953-1974), ed. Adam Biro, 1991.
Plusieurs entretiens avec Radio France-Culture.

 

Écrits sur Morice LIPSI
MONOGRAPHIES
Gindertael van (Roger), Lipsi, Paris, coll. Prisme, H. Hofer, 1959.
Gindertael van (Roger), Morice Lipsi, Neuchâtel, ed. du Gri on, 1965.
Beck-Lipsi (Gabrielle), Hinwil, «Morice Lipsi et son musée à Rosey», conférence à l’université de Besançon, éd. Musée Morice Lipsi, Rosey/Hinwil, 2001

 

ARTICLES DIVERS & CATALOGUES D’EXPOSITIONS
Sisson (Thiebault), Le Temps, « Un batteur de métal : Linossier , un sculpteur en ivoire: Lipchytz », Paris, 1921
Merlot, Pologne, Galerie Montaigne, «Artistes Polonais», Paris, 1921
Parmentier (Florian), Le moniteur musical, «Un sculpteur d’avenir, Moryce Lipytz», Paris, 1924
Warnod (André), préface du catalogue de l’exposition, Galerie d’Art Contemporain, Paris,1927.
Meier (Peter), Das Werk, no 2, Zurich, 1930.
Gautier (Maximilien), L’art vivant, no 167, Paris, 1932.
Vauxcelles (Louis), Morice Lipsi, imprimerie Frazier Soye, Paris, 1935.
Warnod (André), Le Figaro, «Exposition à la galerie Druot, Morice Lipsi», Paris, 1935 Vauxcelles (Louis), Excelsior, «Exposition Morice Lipsi», Paris, 1935
Champigneuille (Bernard), Mobilier et Décoration, Paris, janvier 1936
Davray (Jean), préface du catalogue de l’exposition, Galerie Pierre Maurs, Paris, 1946. Wescher (Herta), Cimaise, no 7-8, Paris, 1956.
Gindertael van (Roger), Quadrum, no 6, Bruxelles, 1959.
Guegen (Pierre), Aujourd’hui, no 21, Boulogne, 1959.
Seuphor (Michel), L’Œil, no 49, Paris, 1959.
Seuphor (Michel), Cimaise, no 5, Paris, 1959.
Seuphor (Michel), Dictionnaire de la Sculpture Moderne, Neuchâtel, ed. du Gri on, 1959. Wescher (Herta), Cimaise, no 4, Paris, 1959.
Chevalier (Denys), Dictionnaire de la Sculpture Moderne, Paris, ed. F. Hazan, 1960. Giedion-Welcker (Carola), Contemporary Sculpture – An evolution in volume and
space, revised and enlarged ed. George Wittenborn, Inc. New York, 1960
Gindertael van (Roger), XX ème siècle, Nouvelles situations de L’Art Contemporain, Paris, juin 1960.
Gindertael van (Roger), Quadrum, no 12, Bruxelles, 1962.
Anonyme, «Lipsi» , Art International, Zurich, avril 1962.
Marchiori (Giuseppe), Panorama delle Arti, no 2, Rome, 1962.
Marchiori (Giuseppe), Scultura Francese moderna, Milan, ed. Silvana, 1963.
Volta (Candido) Marmo « Un mese di sculptura a Parigi, appunti di viaggio » 1962
Selz (Guy), Découverte de la Sculpture Moderne, Lausanne, ed. Clairefontaine, 1963. Gindertael van (Roger), préface du catalogue de l’exposition à la Kunsthalle de Mannheim, 1964.
Read (Herbert), Modern Sculpture, a concise history, 1964
Lexikon der Modernen Plastik, ed. Knauer Ludwigsburg, 1964.
Marchiori (Giuseppe), Metro, Milan 1964.
Bente (M.-R.), Louisiana Revy, DK « Skulpturer i en park (Middelheim) », 1964.
Fuchs (Heinz), Préface du catalogue de l’ exposition Morice Lipsi, Galérie Appel und Fertsch, Francfort, 1965
Pœrtner (Paul) «Une suite sans  n» (même catalogue)
Appel (Horst) «Für Morice Lipsi» (même catalogue)
Seuphor (Michel), Ragon (Michel), L’art abstrait, Paris, ed. Maeght, 1973.
Gindertael van (Roger), Lipsi dessinateur, catalogue de l’exposition Morice Lipsi - Paris,
«Zeichnungen von 1930-1976», Galerie Appel und Fertsch, Francfort, 1976.
Warnod (Jeanine) La Ruche & Montparnasse, le chapitre «Moryce Lipsi et Paul Maïk, joyeux et infatiguables» , Exclusivité Weber, 1978
Leymarie (Jean), préface du catalogue de. l’exposition, Musée de Pontoise, 1980. Xuriguera (Gérard), La Sculpture moderne en France depuis 1950, Arted Editions
d’Art, Paris, 1982.
Silver (Kenneth E.) and GOLAN (Romy) Catalogue de l’exposition au Jewish Museum, New York, The circle of Montparnasse, Jewish artists in Paris, 1905-1945 le chapitre: Cohen (Arthur A.) «From Eastern Europe to Paris and beyond» 1985
Germa (Michel) FDAC Val de Marne 1982-1986, 5 années d’acquisitions, calalogue de la collection, établi par Moulin (Raoul Jean), 1986
Beck-Lipsi (Gabrielle) Une suite sans fin, un hommage à Lipsi après son décès, par ses amis
Kober (Jacques) «Les masques de Morice Lipsi» réproduction d’un article sur l’exposition Morice Lipsi, galerie Pierre Maurs, Paris, publié dans l’hebdomadaire Arts le 31 mai 1947 dans le livre Les mains éblouies, 1986
Nesme (Henry) Sculptures 1933-1980 Préface du catalogue de l’exposition au Musée Hébert à La Tronche (Grenoble), 1998
Andral (Jean-Louis) et Krebs (Sophie) L’Ecole de Paris 1904-1929, la part de l’autre , catalogue de l’exposition au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, 2000
Paulve (Dominique) La Ruche – Un siècle d’art à Paris, Ed. Gründ, Paris, 2002
Godeau (Jerôme) Le promeneur de Paris, une promenade dans les jardins Parisiens,
Paris Musées, 2003
Ewers-Schultz (Martina) Auf den Spuren Marc Chagalls, Jüdische Künstler aus Russ-
land und Polen, catalaogue de l’exposistion au Kunstmuseum Ahlen, 2003 et au Kulturspeicher Würzburg, 2004
Buisson (Sylvie) Artistes d’Europe – Montparnasse déportée, cataloge de l’exposition au Musée du Montparnasse, Paris, 2004, Jérusalem, 2005, Torino, 2007
Szwark (Marek), Mémoires entre deux mondes, Ressouvenances éditeurs, Cœuvres (Aisne), 2010
Martel-Greiner (Hélène), Morice Lipsi, de Lodz à La Ruche, de la  guration à l’abstrac traction, BeauxArts éditions (Paris), BeauxArts magazine, connaissance des arts, La Gazette Drouot, Point de vue et autres, 2014
Harembourg (Lydia), Morice Lipsi, rétrospective, Paris, 2014
Kottmann (Delia), Brutscher (Sandra) Allgemeines Künstlerlexikon, Vol. 85, Walter
De Gruyter Verlag (Berlin), 2016

 

26.10.2017