Menu

BIOGRAPHIE
Hildegard Weber-Lipsi (1901–2000)


Hildegard avec ses marionnettes à Chevilly-Larue,1959, Foto Gabrielle Beck-Lipsi
Je désirais dire quelques mots des peintures de Hildegard-Weber, mais elles sont d'une telle subtilité, que mes phrases, si délicates fussent-elles, les défloreraient. Parfum d'âmes que l'on respire et qu'on n'explique pas.
Herny Heyraut,
peintre français, 1937
 
Cette peinture souveraine, qui emeut et qui nous attire mistérieusement est d'une puissance propre aux choses grandes et véritables.
Horst Appel,
Collectionneur et galériste,
Frankfort, 1975

1901–1939

1901 née à Wädenswil au lac de Zurich, étudie à Zurich jusqu'en 1921    
1922 Études en art chez Willy Hummel à Zurich
1923/24 Études à l'Académie des Beaux-art de Karlsruhe
1925 Études à Londres et à Paris
1927 Rencontre avec Morice Lipsi, ils emménagent ensemble dans une cité d'artistes, rue de Vanves 172, Paris.
1930 Mariage, naissance de Verna
1933 Démenagement dans une vieille ferme au sud de Paris, naissance de Jeanine.
Après avoir débuté avec des figures sculptées, Hildegard peint des paysages, des natures mortes et des portraits jusqu'en 1948 eviron.
1937 Intense travail das le domaine du jeu de marionnettes. Elle fabrique bien plus que 120 marionnettes à bâtons, entre autre pour des présentations au théâtre du Prisme à Pairs. Médaille d'or à l'exposition universelle, Paris .
1939 La présentation de ses marionnettes à l'exposition nationale Suisse de Zurich fut empéchée par le déclenchement de la deuxième guerre mondiale.

1941–2000

1941 Deuxième guerre mondiale, fuite vers la Suisse avec les deux filles, Verna et Jeanine. Domicile à Zürich ; Séparée de Morice Lipsi, qui se réfugie à Abzac en Charente. Naissance de la troisième fille, Gabrielle.
1943 Déménage de Zürich à Goldbach – Küsnacht (près de Zürich) au bord du lac de Zürich.
1945 Après la fin de la guerre, la famille Lipsi fait la navette entre Paris et Zürich. Morice et Hildegard avaient leurs ateliers à Chevilly-Larue ainsi qu’à Goldbach.
1950 Le style des peintures de Hildegard correspond un peu à l’école de Paris des années 50, l’art abstrait.   
1953 Autours de 1953 : peintures au pastel, paysages.
1958 A partir de 1958 : dessins spontanés, croquis fait rapidement soit vu du train soit vu de la voiture en route (entre Paris et Zürich), pour les façonner de suite dans son atelier.
1963 Voyage au Japon avec Morice Lipsi, qui fut invité à un symposium international de sculpteurs, un séjour de quatre mois. Profondément inspiré par la culture japonaise, les paysages typiques qui rappellent les estampes de Hiroshige, Hokusai etc. les fêtes, les feux d’artifices et bien d’autres événements, Hildegard se sentit ensuite libérée des couleurs sombres de l’école de Paris des années 50. A partir de là, sa palette de couleurs fraiches devint illimitée.
1966 Une grande partie des peintures à l’huile, créées dans son atelier à Goldbach, fut victime d’un incendie au grenier de sa villa. Hildegard ne fut pas trop triste de voir disparaître « l’époque sombre ».
L’époque des couleurs gaies fut largement enrichie par le thème du carnaval : Aux époques du carnaval à Zürich, avait lieu un bal masqué pour les artistes de partout, au Kongresshaus, durant 15 ans environs. Créant des masques et des costumes elle-même, Hildegard prenait part à quelques de ces bals pour se laisser inspirer. Ses impressions ainsi que des scènes carnavalesques inventées, comptent 50% de toutes les peintures à l’huile qui fussent créées par Hildegard.    
1968 Après avoir lu le récit de voyage de l’ingénieur André, qui fut bloqué avec son ballon par la banquise au pôle nord, le sujet des ballons fascinât Hildegard durant des dizaines d’années, périodiquement. Elle inventât des paysages survolés de ballons, subissant des situations les plus impossibles. Elle leur donnât des titres adéquats.
Les sujets des dessins et des peintures de Hildegard variaient continuellement. Elle inventât des scènes de ballons, des paysages, des visages, des montagnes, des fêtes japonaises et des feux d’artifices, parallèlement ou périodiquement, jusqu’à l’âge de 95 ans environs.
1970 La maladie de sa fille Jeanine obligeât Hildegard de s’en occuper avec plein de dévouement ; ce qui l’empêchât d’entamer des grandes toiles avec de la peinture à l’huile. Sa créativité illimitée la menait vers les petits formats, les dessins et les aquarelles, qu’elle pouvait effectuer rapidement, avec virtuosité, entre deux activités, soit de ménage, soit de soignante.
1983 Les conditions de travail n’ont pas changé après le décès de Jeanine en 1983, car l’état de santé de Morice oblige Hildegard d’en faire autant.
1986 Le dialogue entre les deux artistes, Hildegard et Morice, prenait fin avec la mort de Morice Lipsi en 1986.
Après ce décès, Hildegard continue sa productivité plus que jamais. Avec modestie et un peu de honte, elle se nommait « Stakhanov ». Elle pensât que ce n’est pas sérieux de produire à ce point. Néanmoins ses succès et les expositions se multipliaient de fur et à mesure. Elle préparât des expositions en Suisse, à Francfort, à Paris et à Tokyo. Même de nouvelles peintures à l’huile au grand format, circulaient dans les galeries d’art et se vendaient bien. Ceci en pleine crise du marché de l’art. Les galeristes étaient contents !
1989 A l’âge de presque 90 ans, Hildegard inventât une technique nouvelle avec le bloc de l’encre de Chine, le Sumi, comme l’appellent les japonais. Elle trempait le bloc dans l’eau pendant un moment, puis elle faisait des signes sur du papier velouté avec le bloc humide. Ils en résultaient des signes abstraits ; « des espaces qui n’existent pas encore » comme elle commentait elle-même, ainsi que des visages.
A la Galerie Konoha à Tokyo, elle récolte un succès fou auprès de ses collègues japonais et chinois, pour être la première artiste au monde, qui a inventé et découvert cette nouvelle technique avec le Sumi.
Cette époque extrêmement productive se prolongeait au moins jusqu’en
1996, le moment, où ses yeux la lâchaient complètement. Elle souffrait du décollement de la rétine.
2000 Deux mois avant son centenaire, Hildegard quittât ce monde.

Expositions personnelles

1930 Kunstsalon Dr. Störi, Zürich, Moryce Lipszyc: Plastik, Ernst Denzler, Gemälde, Grafik, Hildegard Weber: Kleinplastik

1955 Galerie Palette, Zürich, Hildegard Weber und Michael Grossert       

1958 Galerie Palette, Zürich, mit Morice Lipsi

1964 Galerie Appel & Fertsch, Frankfurt a/M

1988 Garten am Wenkenpark, Riehen, Petit Montmartre de 5 à 7

1988 Galerie Pierre Rippstein, Basel

1988 Höch Huus, Küsnacht

1989 Galerie Appel & Fertsch, Frankfurt a/M

1989 La Galerie, 67, rue Saint André des Arts, Paris

1989 Galerie Konoha, Tokyo

1990 Musée Morice Lipsi, salle Hildegard, inauguration, Rosey, France

1991 Galerie Pierre Rippstein, Basel, élan vital

1995 Musée Morice Lipsi, Rosey, Eröffnung des éspace Hildegarde

1996 Lycée E. Belin, Vesoul

2000 Musée Morice Lipsi, Rosey, hommage à Hildegard Weber-Lipsi pour son centenaire

2001 Galerie Frankengasse, Zürich

Participations

1937 Exposition Universelle, Paris

1947 Atelier Chichio Halller, Zürich

1958 Galeria d’Arte La Citadella, Ascona

1976 Galerie Apppel & Fertsch, Frankfurt a/M

1980 Galerie Appel,Kunst in der Fabrik, Zahnfabrik Bad Nauheim

1989 Helen Dahm Stiftung, Oetwil am See

1994 Galerie Konoha, Tokyo, Les beautés du Sumi, Tokyo

Salons

1927 Salon d’Automne, Grand Palais, Paris

1961 Salon de Montrouge, ligne 4, Montrouge

1962 Salon des Réalités Nouvelles, Musée d’art Moderne. Paris

1963 Salon des Réalités Nouvelles, Musée d’Art Moderne, Paris

1964 Salon des Réalités Nouvelles, Musée d’Art Moderne, Paris

1964 Salon des Réalités Nouvelles, Maison de la Culture, Namur

1965 Salon des Réalités Nouvelles, Musée d’art Moderne, Paris

1966 Salon des Réalités Nouvelles, Musée d’Art Moderne, Paris   

1968 Salon des Réalités Nouvelles, Musée d’Art Moderne, Paris   

1969 Salon des Réalités Nouvelles, Musée d’Art Moderne, Paris   

1971 Salon des Réalités Nouvelles, Parc Floral, Vincennes 

1973 Salon des Réalités Nouvelles, Parc Floral, Vincennes

1976 Salon des Réalités Nouvelles, Parc Floral, Vincennes

1977 Salon des Réalités Nouvelles, Parc Floral, Vincennes

1985 Salon des Réalités Nouvelles, Grand Palais, Paris

Publications, catalogues

Horst Appel, Hildegard Weber Lipsi, Frankfurt, 1964

Horst Appel, Hildegard Weber Lipsi, Frankfurt, 1975

Horst Appel, Hildegard Weber Lipsi, Ballonfahrten, Frankfurt, 1981  

Gabrielle Beck-Lipsi, Hildegard Weber Lipsi, Riehen, 1988

Pierre Rippstein, Hildegard Weber-Lipsi, Zeichen, Basel, 1991

Pierre Rippstein, Hildegard Weber-Lipsi, Gesichter, Basel, 1992               

Pierre Rippstein, Hildegard Weber-Lipsi, Berge, Basel,1993

Horst Appel, Hildegard Weber-Lipsi, Feuerwerke, Basel, 1995

Hans Jacob Beck, Hildegard Weber-Lipsi, Marionetten, Hinwil, 1997

Gabrielle et Hans Jacob Beck-Lipsi, Catalogue du Musée Lipsi à Rosey,1998          

Gabrielle Beck-Lipsi, Hildegard Weber-Lipsi, das Kaleidoskop, Hinwil. 2004

DVD

Hana Ribi, Réconstruction cinématographique du spectacle de 1937, Paris, L’histoire du petit tailleur, Studio Jiří Trnka, Prag, 2001

Presse

Sud Magazine, Arts-lettres-voyages, nr.159, Artistes d’aujourd’hui, Hildegard Weber, Jan.-Feb.1937

Die Tat, Zürcher Kunstchronik, Max Eichenberger, 24.4.1947

Neue Zürcher Zeitung, 27.4.1947

Die Tat, Zürcher Kunstchronik, Max Eichenberger, Zürcher Spiegel, Aufmarsch der Abstraktion, 21.2 1955

Neue Zürcher Zeitung Morgenausgabe Nr. 364, Ausstellung Galerie Palette, 11. 2.1955

Tageanzeiger, Kunstgalerien, Ausstellung Galerie Palette, Hildegard Weber und Michael Grossert, 9.2.1955

Volksrecht Nr. 38, In der Galerie Palette   R.S. 15.2.1955

Gazzetta Ticinese, Lugano, Gualtiero Schönenberger, Mostra alla Galeria «La Cittadella» di Ascona, 23.7.1958                                               

Tagesanzeiger, Zürcher Kunstgalerien, Galerie Palette Hildegard Weber und Morice Lipsi, 10.Januar bis 4. Februar 1958

Lettres Françaises, Arts, R. J. Moulin, DES REALITES toujours nouvelles…, April 1962

Frankfurter Rundschau, hr. Aus dem Mischwald, Querfeldein durch die Frankfurter Galerien, Galerie Appel , 15.10.1964

Basler Nachrichten, Sonntagsblatt, Hans Jörg Giesiger Die Malerin Hildegard Weber, 4.9.1966  

Zürichsee Zeitung, Lebendige Kultur, Hansjörg Gisiger, Hildegard Weber-Lipsi, zum siebzigsten Geburtstag der am Zürichsee wohnenden Malerin, 27.1.1971

Frankfurter Neue Presse, GN. Farbe ist alles, Gang durch zwei Frankfurter Galerien GN. Gal. Appel & Fertsch, 2.5.1975

Frankfurter Allgemeine Zeitung, cvh. Hildegard Weber-Lipsi bei Appel und Fertsch, 6.6.1975

Zürichsee Zeitung Nr. 19,100 Marionetten, Hildegard Lipsi - Weber (Küsnacht) 80jährig, 24.1.1980

Riehener Zeitung, GB, Petit Montmartre, 9.9.1988

L’Alsace, Mifa Pivot.SM, Vendredi à Riehen, Petit Montmartre de 5 à 7, 21.9.1988

Riehener Zeitung, Renate Dürst (Betr. « Petit Montmartre») Starke Erlebniswelt im Bilde, 30.9.1988

Züri-See-Spiegel, Gabi Rosenberg, Hildegard Weber - Lipsi im Küsnachter Höch Huus, Mit unserem Jahrhundert gross geworden, 6. Jan. 1989

Annabelle, Gabi Rosenberg, Journal / Ausstellungen (Expo. Höch Huus), Äussere und innere, Welten, Nr. 2, 17.1.1989

Küsnachter Judith Atzemakis (Expo. Höch Huus), «Von Variationen bekomme ich nie genug», Erste Ausstellung in Küsnacht der 88jährigen Hildegard Weber-Lipsi, Nr. 3, 19.1.1989     

L’Alsace, Mifa PIVOT-SM. Hildegard Weber-Lipsi; Un kaléidoscope de 70 ans, d’aquarelles, d’huiles et de dessins, 20.1.1989

Zürichsee Zeitung, Region  (Betr. Expo. Höch Huus), Kaleidoskop der Lebensfreude, 23.1.1989

Frankfurter Allgemeine Zeitung, Christa von Helmolt, (Betr. Expo. Gal. Appel & Fertsch,) Drei Meister von Format, 1.3.1989  

Main Echo (Bayern), (Betr. Expo. Gal. Appel & Fertsch,) Im Windschatten der Neuen Kunstmesse, ein Streifzug durch sechs Frankfurter Galerien, 10.3.1989

Neue Zürcher Zeitung, (betr. Teilnahme in der Helen Dahm Stiftung), Panoptikum regionalen Kunstschaffens, Ausstellung zum künstlerischen Wirken im Bezirk Meilen, 16. 5.1989

Diverse Zeitschriften in Japan

Citations dans des livres (marionnettes)

2004 Lörinec làszlo BLATTNER 

2004 Metamorphosen / Hana Ribi «L’histoire du petit tailleur»

Auteurs d'articles divers

  • Max Eichenberger
  • Hort Appel
  • Hansjörg Gisiger
  • Roger van Gindertael
  • Pierre Joly
  • Ch. Gleiny
  • Guy Weelen
  • Mifa Pivot Smigielski
  • Gabi Rosenberg
  • Luzien Curzi
  • und Andere…